Les soirées périgourdines

Saison estivale, 23h : sortie du travail des saisonniers. Rdv au Lébérou, bar populaire et atypique de Sarlat. Ambiance chaleureuse et décontractée, le contact est facile. La clientèle s’approprie les lieux en s’asseyant sur les marches d’un monument situé juste en face. Calme et à l’abris du passage, le lébérou souvent méconnu des touristes est un lieu où l’on peut se détendre entre copains après la débauche. Le patron, natif de la région, a plaisir a discuter avec les jeunes qu’il accueille.

Si un soir de pleine lune, tu entends le Lébérou faire craquer le feuillage,

le croque mitaine d’Aquitaine,vieille fille et maudite tu deviendras ….

Bientôt la nostalgie de Nancy


Bientôt la fin de mon année à Nancy et je ne veux plus partir. J’ai rencontré des gens auxquels je me suis attachée, je sors, je visite, en bref je ne m’ennuie pas !  J’appréhende déjà mon départ, je verserai probablement ma petite larme au moment fatidique …

Je suis arrivée ici pleine d’enthousiasme et d’envie de rencontrer des gens. Je n’ai pas été déçue. J’ai découvert le théâtre d’improvisation, ses jouteurs exceptionnels ainsi qu’une association vivante et accueillante. Grâce à l’impro, je me suis épanouie ici, dans cette région qui m’était jusqu’alors inconnue. 

Bien des fois j’ai eu envie de partir, bien des fois j’ai été nostalgique de ma région et pourtant il me reste maintenant un mois et demi à vivre ici mais je voudrais encore rester pour profiter encore et encore de cette ambiance chaleureuse et surtout, généreuse ! 

Alors il ne me reste qu’une seule chose à dire aux personnes qui ont contribué à mon bien être en Lorraine : MERCI.


Périgord noir

Paisible l’hiver, le reste du temps, animé par les touristes, c’est une région où l’on aime vivre car c’est un paysage exceptionnel : chênes verts, collines, vallées, falaises, maisons de pierres, rivières, patrimoine historique etc. L’automne arrive et se sont les feuilles rouges et orangées qui adoucissent le paysages, l’été, le vert reprend le dessus et ainsi redonne toute la force d’une nature qui nous rappelle quelque peu le moyen âge : châteaux forts, forêts sombre, Dordogne brumeuse et ses gabarres. C’est une nature comme on l’imagine et comme on voudrait qu’il y ait partout : abondante, d’une couleur prononcée, des vallons, des bois épais ….

Nancy

Agréable ville où il fait bon vivre, du moins en saison estivale, oui parce que la neige c’est vraiment pas mon truc à moi ! On peut résumer Nancy comme ceci : culturelle, jeune, dynamique. Les nancéiens sont accueillant, souriant, aimables, je découvre ici un état d’esprit complètement différent que dans ma région.

Nancy le jour, les voisins se parlent dans l’ascenseur sans se connaître, les commerçants sourient (presque tous), plaisantent, les gens disent pardon lorsqu’ils bousculent quelqu’un dans la rue, disent « merci », « bonjour », etc. En bref, je suis étonnée de tout cela en arrivant ici en septembre dernier car chez moi, les gens font la tête. Et moi la première ! Ici on redécouvre l’AMABILITE !

Nancy la nuit, exposition, concerts, théâtre,  bars animés etc. C’est surtout accessible à tous, parfois gratuit mais en général, un bon spectacle ne coute qu’une bouchée de pain et dieu sait si je suis sensible au prix, j’ai un budget très serré et, problème, j’aime sortir, me cultiver au musée, faire des concerts, des expos photos etc. Alors j’ai l’impression qu’ici c’est le royaume de la culture avec cette énorme communication (impossible de rater le moindre évènement à Nancy, quoique y en a tellement, que c’est possible en fait !) et ces tarifs largement abordables.